Tout savoir sur Juliette

Paru le
Papier ISBN: 9782924491300
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782924491348
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Un homme, psychothérapeute, qui a vécu jadis à Barcelone, qui vit maintenant à Montréal, part à Barcelone à la recherche d’une femme – Juliette –, sa fille, dont il vient d’apprendre l’existence. Sous l’incitation d’un ami éditeur qui veut tout savoir sur Juliette, il entreprend de consigner sa quête et ses déambulations dans Barcelone. Litanie du suicide – de Brautigan à Zweig –, éloge équivoque de la fuite et mise en scène du ratage : Tout savoir sur Juliette, sur lequel planent les fantômes de Thomas Bernhard, d’Éric Chevillard ou d’Enrique Vila-Matas, évoque le massacre des chiens errants d’Istanbul, l’ancêtre du Taser qui servira à torturer la fille de l’inventeur dans les geôles de la dictature argentine, le siège de Leningrad, les enfants pris comme chair à canon et à plaisir ou encore la tuerie des animaux du zoo d’Anvers bouffés par une population affamée, le tout présenté avec une jubilation féroce qui au passage saque les icônes et les discours lénifiants de la modernité. Un roman du deuil et de la difficulté de dire, sur fond de métamorphoses. EXTRAIT : « Picasso ressentit toujours une sorte de jalousie à l’endroit de Thomas Mann qu’il tenait pour son parangon en matière familiale ; suivant l’exemple de son maître, il s’employait, durant le peu de temps libre que sa création intensive lui laissait, les rencontres avec les amis, les discussions, l’achat du matériel, les ballades avec sa chèvre, les sourires à sa chèvre, les confidences à sa chèvre, les instants de contemplation complice avec sa chèvre, les peines partagées avec sa chèvre, les projets d’avenir patiemment dessinés toujours sur de grandes feuilles quadrillées procurées (avec sa chèvre) au marché du village par le truchement de Marcel esquissés avec sa chèvre et autres activités dans lesquelles il s’engageait sans retenue avec sa chèvre (la brosser, lui montrer ses croquis, la rappeler à l’ordre, lui enseigner les bonnes manières à table, construire son estime d’elle-même de manière à ce qu’elle eût en elle les ressources nécessaires pour surmonter les épreuves que la vie, à elle comme à tout le monde, ne manquerait pas de lui envoyer, lui transmettre les rudiments du dessin, calmer ses angoisses, la serrer contre lui les soirs d’orage pour la rassurer, et l’aimer, tout simplement, avec générosité, abandon de soi, l’aimer de cet amour paternel dont ces êtres encore incertains, encore fragiles face à l’immense vide de l’existence ont tellement besoin), s’employait, disions-nous, disait Savitzkaya, légèrement essoufflé, avec méthode, enthousiasme et persévérance à humilier, à tyranniser puis à anéantir ses proches et tout particulièrement ses femmes et ses enfants; »

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres